En Afrique sub-saharienne, la conquête coloniale française et l’administration des territoires qui en découle reposent largement sur une diffusion, restreinte, du français, et l’usage d’intermédiaires traducteurs.

Intervenant : Cécile Van Den Avenne, Université Sorbonne NouvelleModération : Thierry Kirat, Université Paris Dauphine, CNRS

Mais si l’on change de focale, en s’intéressant à des moments précis et circonscrits de l’histoire du contact colonial dans cette partie de l’Afrique, à des catégories d’acteurs plus près du terrain, à des interactions spécifiques, d’autres langues apparaissent, souvent gommées par la perspective largement monolingue que l’on adopte généralement sur la colonisation française. Regarder de plus près les contextes d’appropriations des langues africaines par des acteurs coloniaux, et les interactions spécifiques qui les sous-tendent, sera l’un des enjeux de ce rendez-vous.

LUNDI 8 FÉVRIER | 18H30 | CAMPUS CONDORCET

Pour plus d’informations : https://www.campus-condorcet.fr/pour-tous/les-rendez-vous-condorcet/2020-2021-memoire-langues-territoires/approprier-sapproprier-les-langues-locales-en-situation-de-contact-colonial-parcours-africains