Une performance sonore et visuelle qui invite petits et grands au voyage et à l’imaginaire.

Ce qui tremble et brille au fond de la nuit noire / GASPAR CLAUS & FRANÇOIS OLISLAEGER

 

Dans le cadre de la 10e Biennale Internationale des Arts de la Marionnette.

 

Dans Ce qui tremble et brille au fond de la nuit noire, il y a un public, un grand écran, un violoncelliste assis devant l’écran qui voit son ombre projetée sur celui-ci, et, posté en bord de scène, un dessinateur qui use des noirs et des blancs pour projeter une histoire. Poésie en action, les deux acteurs de ce dispositif invitent le regard et l’écoute du spectateur à s’unir dans un voyage où chaque étape est destinée à surprendre ses attentes, une chose pouvant se métamorphoser en un instant sous l’archet de l’un et le crayon de l’autre. On y parle de la vie, qui circule dans les branches, qui fait monter la sève, qui se déplace et donne ses formes au monde. Au gré des publics et des lieux, le duo aime adapter sa proposition pour faire apparaitre personnages, animaux et étranges symboles.

 

© François Olislaeger

Théâtre 
Vendredi 10 mai 2019 à 20h
La 10e Biennale internationale des arts de la marionnette aura lieu du 3 mai au 7 juin 2019
Espace Renaudie 
30 rue Lopez et Jules Martin, 93300 Aubervilliers
TARIF B : 12 € , 8 € , 4 € et 2,50 €
Tout public, dès 6 ans
Informations et réservations auprès de la Direction des Affaires culturelles : 01 48 34 35 37 / billeterie@mairie-aubervilliers.fr