Le CAPA – Centre d’Arts Plastiques d’Aubervilliers a le plaisir de vous proposer au mois d’avril 2018 un stage adultes et un stage enfants (7-12ans).

Avec l’artiste enseignant Vassilis Salpistis : Le Louvre-Aubervilliers ou le paysage lointain et proche – et un stage enfants 7-12 ans avec l’artiste enseignante Céline Cléron : Du coq à l’âne. Vous pouvez prendre connaissance des détails ci-dessous. Soyez les bienvenu(e)s !

 

Le Louvre-Aubervilliers ou le paysage lointain et proche avec Vassilis Salpistis – Samedi 7 avril de 10h à 18h & dimanche 8 avril de 11h à 18h

Rien de plus simple, de plus évident, en apparence, que le paysage. Depuis son apparition comme  sujet autonome, on peut retrouver un paysage pour chaque moment de l’histoire de la peinture, et on pourrait presque supposer que chaque paysage a connu à un moment ou un autre une tentative d’interprétation par la peinture ou le dessin. Ce qui explique cette constance c’est qu’au delà d’un simple choix de sujet, le dessin et la peinture nous permettent à travers le paysage d’appréhender, de réfléchir et de nous situer par rapport à notre environnement. C’est peut-être pour cette raison qu’il constitue un attrait autant pour le voyageur que pour le sédentaire.

Mais faire un paysage commence par le regard, et pour voir le paysage il faut d’abord regarder la peinture. Pour faire donc un paysage à Aubervilliers, il faut d’abord prendre la ligne 7 pour aller au Louvre, se renseigner auprès de  Poussin, Constable, Canaletto ou Hubert Robert.

Samedi 7 avril de 10h à 18h : Nous commencerons donc par une visite au Louvre pour explorer une série des paysages lointains, voir la peinture comme de la matière première de nos paysages à venir.  Ensuite, nous reviendrons à Aubervilliers où avec le regard renouvelé, des carnets de croquis et des appareils photos, nous prendrons une série de notes sur son paysage urbain.
Enfin, nous retrouverons l’atelier du CAPA pour y entamer nos propres travaux en peinture et en dessin.

Dimanche 8 avril de 11h à 18h : Poursuite des travaux avec la possibilité d’ouvrir notre pratique à d’autres médiums et d’autres formats, mais aussi de continuer à la nourrir par l’histoire de l’art, à travers des ouvrages consacrés aux artistes qui ont travaillé sur le paysage. Nous échangerons autour de la production de chacun.

Matériel à prévoir : carnets de croquis, appareil photo numérique, tablette numérique ou téléphone portable avec le câble nécessaire pour connecter l’appareil à un ordinateur, crayons, pinceaux – Tarif : 70 euros – Possibilité de paiement échelonné.

 

**********

Du coq à l’âne avec Céline Cléron – Du lundi 23 avril au vendredi 27 avril de 14h30 à 16h30


Ce stage propose une série d’expériences ludiques et « hasardeuses » autour du thème de la mémoire, de la relation à l’animal et au vivant. Les enfants découvriront l’entomologie, l’étude des insectes et tout particulièrement des papillons ainsi que la magie d’une pratique inhabituelle de l’aquarelle.  En éveillant une réflexion simple sur le côtoiement des animaux et de l’homme, ils exerceront leur mémoire visuelle en jouant avec les images ou le dessin.

Lundi 23 avril de 14h30 à 16h30 : Minute papillon ! L’entomologie est l’étude des insectes, elle permet de découvrir la grande diversité de la nature en observant et en classifiant minutieusement les différentes espèces d’insectes. Après l’observation attentive des couleurs et des formes composant les vrais papillons, chaque enfant deviendra lui-même collectionneur en réalisant par le dessin et le découpage son propre spécimen rare et la boite pour le conserver.

Mardi 24 avril de 14h30 à 16h30 : Le bébête show. Cette activité questionnera  les relations étranges qu’entretiennent l’homme et l’animal au travers de l’univers de Rosemarie Trockel dont nous nous inspirerons. Les être humains s’y trouvent animalisés et les animaux humanisés.

Mercredi 25 avril de 14h30 à 16h30 : Le plateau aux images. A la manière du jeu du plateau où des objets sont présentés quelques instants puis recouverts d’un tissu, pour être ensuite énumérés de mémoire, les objets sont ici remplacés par des images, des reproductions de tableaux ou d’images encyclopédiques. Après les avoir observés pendant un court moment, les enfants devront dessiner le plus de détails dont ils se souviennent.

Jeudi 26 avril de 14h30 à 16h30 : Aquarelle dans l’eau, le voyage des couleurs. Plonger son pinceau dans l’eau qui est d’habitude plutôt le geste qu’on a pour le laver définit cette activité. Ici pas de feuille de papier mais un simple bol rempli d’eau. Ce travail inspiré de celui de Sarkis aborde la question de la mémoire d’une image et de sa dissolution dans l’eau. L’image réalisée dans l’eau ne peut retenir son tracé et la dispersion de ses couleurs.

Vendredi 27 avril de 14h30 à 16h30 : Cadavres exquis. Pour achever cette semaine, les enfants découvriront le jeu collectif créé par les surréalistes « le cadavre exquis ». Chacun des participants écrit une phrase ou dessine quelque chose qu’il dissimule à la personne suivante en repliant le papier. Le résultat donne lieu à une drôle d’image composite.

Matériel à prévoir : vieux tee-shirt ou blouse pour protéger les vêtements, 5 cartes postales, petits et grands pinceaux, ciseaux, épingles de couture « bouts ronds » – Tarif établi en fonction du quotient familial.

 

—–

Du 7 au 27 avril 2018
CAPA – Centre d’arts plastiques d’Aubervilliers

27 bis rue Jules et Lopez Martin 93300 Aubervilliers
Réservations : 01 48 34 41 66
Informations : www.capa-aubervilliers.org