En mars, le projet Ulysse menée par la Cie Gyntiana prend place à Aubervilliers

Entre mars et octobre 2018, nous célébrerons le centenaire de la publication des sept premiers épisodes d’Ulysse de Joyce dans une revue américaine. La Compagnie Gyntiana a eu l’idée de monter une adaptation théâtrale de ce roman fondamental pour commémorer cet anniversaire. Le roman est certes réputé difficile mais en le montant sous forme de feuilleton, de petites formes d’environ 30 minutes, nous pensons que ce sera beaucoup plus digeste. De plus, joué, animé, vivant, le texte va avoir une toute autre saveur.

Sachez surtout que ça ne s’est jamais fait et que ça peut avoir un retentissement très important !

 

 

Les Rendez-vous Au Métafort :

24 mars à 10h, 12h, 14h et 16h : Premier épisode d’Ulysse de Joyce. C’est le réveil clownesque des héros. Stephen Dedalus est harcelé par Buck Mulligan, l’ami irlandais et Haines, le colocataire anglais, qui ne le laissent pas dormir la nuit et lui réclament de l’argent pour aller boire, le soir, dans les pubs. Jauge limitée, réservations indispensables : lacompagniegyntiana@outlook.fr / 0660613920

Tous les lundis soir 19h : Atelier autour des scènes majeures d’Hamlet. A base d’improvisations, nous interrogeons sur le sens que le texte et les situations ont dans nos vies quotidiennes. C’est l’occasion de rire, s’émouvoir et de passer un peu de temps pour dialoguer et s’interroger sur le sens que l’on veut donner à nos existences individuelles et collectives. C’est atelier s’adresse à tous ! Renseignements : lacompagniegyntian@outlook.fr

En parallèle :

Tous les vendredis de 9h à 11h : En partenariat avec Auberbabel et la Maison des langues, atelier de théâtre francophones/non-francophones. L’idée est de mélanger des francophones et non-francopohones pour apprendre les uns des autres et s’amuser autour de situation drôle et d’essayer de communiquer grâce à nos différences linguistiques et culturelles. Renseignements : lacompagniegyntian@outlook.fr

Les mercredis soirs du Métafort

Pour chaque chapitre d’Ulysse, James Joyce a mis en avant des thèmes précis qui ont nourri sa narration. Tous les mois avant la représentation, ces thématiques seront abordées avec les habitants pour savoir comment elles sont perçues et vécues aujourd’hui. Ce sont en général des problématiques fortes et polémiques traitées de façon conviviale et respectueuse dans le bar qui se trouve à proximité de la friche.

> 14 mars à 19h : Peut-on chercher le sacré en dehors des lieux de culte ?

En renonçant au catholicisme, James Joyce, lui qui adolescent voulait devenir prêtre, n’a pas renié ses quêtes spirituelles. Il a chois la vie et la littérature. Il considérait, en effet, que la quête spirituelle est un acte de courage et, sans celui-ci, il est impossible de ne pas retomber dans les rites païens primitifs et sauvages. C’est là que se situe la dimension polémique et peut-être blasphématoire de son œuvre. Qu’en est-il aujourd’hui où l’on ressent à la fois un retour des valeurs religieuses traditionnelles, parfois  même de façon excessive, et un rejet total qui peut aller jusqu’au reniement de tout ce que les valeurs religieuses ont pu apporter aux fondements de nos sociétés ?

> 21 mars à 19h : Comment la grande histoire nourrit-elle nos petites histoires ?

Chez Joyce comme chez Homère, les guerres, les invasions, l’exil, influent directement sur le comportement et les actions des personnages ou des héros. Chaque histoire est singulière et pourtant elles se ressemblent toutes. Et pourtant, elles nous empêchent parfois de nous entendre. Et si chacun venait raconter d’où il vient pourquoi il est là et pas ailleurs ?

 

Tout au long du mois de mars
Métafort
4, avenue de la Division Leclerc 93300 Aubervilliers
Métro Fort d’Aubervilliers, ligne 7, sortie avenue de la Division Leclerc, le baraquement coloré juste derrière la station de bus)
Informations et réservations : lacompagniegyntiana@outlook.fr / 06 60 61 39 20