La 13ème édition du PCMMO est le rendez-vous incontournable pour découvrir la richesse et la variété des cinématographies du Maghreb et du Moyen-Orient

Le PCMMO, Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient a pour vocation de diffuser des films d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, de cinéastes originaires de ces pays et de leurs diasporas. Pour cette 13e édition, un focus particulier sera consacré à la cinématographie libanaise autour de plusieurs films, reprises ou inédits et des rencontres littéraires. Le festival se tiendra du 27 mars au 14 avril 2018. Rendez-vous à Aubervilliers les 13 et 14 avril pour la clôture du festival.

Cette année, Darina Al Joundi, actrice et autrice, et l’acteur et réalisateur Lyes Salem, sont respectivement la marraine et le parrain du Festival.

 

Découvrez le programme ci-dessous :

VENDREDI 13 AVRIL

 

  • PAYS RÊVÉ de Jihane Chouaib / France /2012/1h25/Documentaire/VOSTFR
    Dans le Liban d’aujourd’hui, des Libanais de l’étranger, enfants de la guerre, se mettent en quête d’un « pays rêvé ». Un territoire intérieur, fondateur et inaccessible comme l’enfance. Entre douceur et massacre, chacun tente de se ressaisir de ce qui le construit. Pour conquérir la liberté de réinventer son identité.

 

  • RETOUR À BOLLÈNE de Said Hamich / France/Maroc/2017/1H09/Fiction
    AVANT-PREMIÈRE
    Nassim, jeune trentenaire, vit à Abu Dhabi avec sa fiancée américaine, Elisabeth. Après plusieurs années d’absence, il revient avec elle à Bollène, dans le Sud-Est de la France où il a grandi. Mais Nassim doit faire face à son passé. Il y a sa ville sinistrée, désormais gouvernée par la Ligue du Sud ; sa famille avec laquelle il entretient des relations complexes et ce père, à qui il n’adresse plus la parole. 

 

SAMEDI 14 AVRIL

 

  • TERRE MÈRE de Louiza Benrezzak / Algérie/2015/52’/Documentaire/VOSTFR
    INÉDIT
    « Le dernier voyage ». On l’appelle ainsi, sans se rendre compte que quotidiennement de nombreux corps parcourent des centaines de kilomètres par avion ou par bateau. Pour les immigrés décédés, le retour au pays se fait par coutume, ou par la volonté du défunt que les proches s’efforceront de respecter. Qu’en est-il pour leurs enfants nés en France ?

 

  • JEAN GENET, UN CAPTIF AMOUREUX, PARCOURS D’UN POÈTE COMBATTANT de Michèle Collery / France/2016/1h14/Documentaire
    INÉDIT          
    Septembre 1982, Jean Genet découvre les massacres des camps palestiniens de Sabra et Chatila. Sous le choc, il rédige « Quatre heures à Chatila » qui le ramène à l’écriture après 20 ans de silence littéraire. Il poursuit avec « Un captif amoureux », recueil de souvenirs où il évoque ses combats auprès des Black Panthers et des feddayin. Entrelacé d’entretiens, d’extraits de film, d’images d’archives, de lectures, le film retrace ce parcours poétique et politique de l’écrivain, depuis les années 70 jusqu’à sa mort en 1986.                                                      
  • L’INSULTE de Ziad Doueiri / France-Liban-Chypre-Belgique/2017/1h52/Fiction/VOSTFR
    A Beyrouth, de nos jours, une insulte qui dégénère conduit Toni (chrétien libanais) et Yasser (réfugié palestinien) devant les tribunaux. De blessures secrètes en révélations, l’affrontement des avocats porte le Liban au bord de l’explosion sociale mais oblige ces deux hommes à se regarder en face. 

 

La projection sera suivie d’une collation libanaise.

 

Du 27 mars au 14 avril
Clôture du Festival Vendredi 13 et Samedi 14 avril 2018 à Aubervilliers
Cinéma Le Studio
2, rue Édouard Poisson – Aubervilliers
Tarifs du Festival
Plus d’infos et réservation au 09 61 21 68 25 et/ou lestudio.billetterie@gmail.com
Infos sur le festival sur www.pcmmo.org