Exposition collective organisée par le CAPA – Centre d’Arts Plastiques d’Aubervilliers avec les artistes Bruno Gadenne, Vassilis Salpistis et Juliette Vivier. Commissaire de l’exposition Juliette Fontaine

L’évidence de la nuit évoque en premier lieu le paysage. Les tréfonds du paysage, et peut-être même ceux des êtres qui le traversent, qui s’y cachent ou émergent de ses plis. Son intimité indicible. Son énigme. Si la nuit fait songer naturellement au ciel, son immensité, avec les songes qu’elle convoque, la nuit est ici autant la terre, la forêt, le jardin, le sol lunaire, la grotte, la clairière délforée, l’épaisseur vaporeuse des nuages, le chant de la source d’eau, le silence des pierres et des végétaux. Le silence habile des bêtes. Le silence de la déambulation des hommes. Elles sont pourtant rares ces présences humaines dans ces « paysages avec figures absentes ».
Toutes les formes paraissent sortir de l’ombre. Elles vibrent. Comme des fantômes. Comme des âmes incrustées dans la vacance de l’horizon…

Dossier-presse-L’Évidence.compressed

___

Vernissage Vendredi 9 Mars à 18h
Exposition visible du 10 mars au 1er avril 2018
Dans un appartement de la Maladrerie au 3, Allée Gustave Courbet

CAPA – Centre d’Arts Plastiques d’Aubervilliers
Entrée libre et gratuite

Tél. 01 48 34 35 34 – contact@capa-aubervilliers.org
www.capa-aubervilliers.org