« Le Che a inspiré de nombreux poètes, en Amérique latine et dans le monde. Parmi eux : Pablo Neruda, Nicolas Guillen, Rafael Alberti, Juan Gelman, René Depestre…

Les poètes, argentins comme le Che, Pablo Urquiza et José Muchnik, lui rendront un hommage en poèmes, accompagnés par Francis Combes. Cette soirée est organisée avec la Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne, qui invite, lors de son festival, « Viva poësia », des poètes d’Amérique Latine.

José Muchnik : Poète, romancier, anthropologue… né en 1945, de parents russes, dans une quincaillerie du quartier de Boedo de la ville du Buenos Aires. En 1976, suite à l’arrivée au pouvoir de la junte militaire il s’exile en France, ou il réside toujours. Il a écrit de nombreux ouvrages de poésie, romans, essais anthropologiques, réalisé des expositions de photographies… mais il préfère dire qu’il est « Josecito » de la quincaillerie, un habitué du bistrot Margot du quartier de Boedo d’une ville appelée Buenos Aires … qui peut être existe.

Pablo Urquiza est né à Córdoba, Argentine. DEA en Lettres Modernes. Auteur de Asilo personal / Asile personnel (2004, Editorial Argos et Abra Pampa Éditions – deuxième édition aux Éditions L’Inventaire, Paris, 2014) ; Le Véritable Jour / El Día Verdadero (2009, Abra Pampa Éditions); la page-paris (en préparation); la poesía como un hueso / la poésie comme un os (2000, inédit); Poesía en sitio / Poésie en siège (inédit). Il a organisé, traduit et édité de nombreuses anthologies de la poésie argentine et latino-américaine. Musicien professionnel.

Francis Combes

Francis Combes, poète, né en 1953 en Lozère, habite Aubervilliers. Il a publié plus de quinze recueils et ses poèmes sont traduits dans une dizaine de langues. Après avoir dirigé pendant près de vingt ans les éditions Le Temps des Cerises et s’être occupé de la campagne d’affichage des poèmes dans le métro, il est maintenant directeur de la Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne. 

LE GRAND BOUILLON Jeudi
16 novembre à 19h
Entrée libre