Un vrai dialogue s’instaurera entre percussions indiennes, danses katak, chinoises, tsiganes et ivoiriennes.

Tap dance et hip hop seront de la partie aussi !  Lumière sera également faite sur le Malambo et les impressionnants Gaúchos  argentins et leur bolas.
Comme la musique, la danse relie les continents. Avec ses gracieux mouvements de poignet et ses piétinements fulgurants, le danseur kathak du nord de l’Inde est lié à son collègue qui pratique le flamenco andalou. Lui-même ne peut nier de fortes attaches avec les chorégraphies tziganes des bords de la mer noire. Et ainsi, en suivant le fil des corps, il est aisé de sauter des villages du centre de la Côte d’Ivoire aux temples chinois. Des danses de masques aux inventions acrobatiques du hip- hop, un voyage dans la cinquième dimension, celle du mouvement émouvant.
Avec la participation de Karine Gonzalez, Nuria Rovira Salat, Jean Paul Mehansio, Sarath Amarasingam, Prabhu Edwards, Alex Benth, Leela Petronio, duo Bolando,… et la présence des Chosen Ones de La Nouvelle-Orléans.
__

Mardi 7 novembre à 20h30
Espace Renaudie
Tarifs : 10 € / 5 €

Toutes les informations sur www.villesdesmusiquesdumonde.com
Réservations auprès du festival Villes des Musiques du Monde au 01 48 36 34 02