Un conte poétique et universel

Cie La Mandarine blanche – Alain Batis

Par un matin de neige, Yohei soigne une grue blanche blessée à l’aile. L’oiseau reprend son vol. Le soir même, une jeune femme frappe à sa porte et lui demande l’hospitalité. Ils deviendront alors compagnons. Par trois fois, l’étrange jeune femme tissera une étoffe merveilleuse en demandant à ne jamais être observée. La femme oiseau est une partition théâtrale, musicale et visuelle pour 9 personnages, 2 marionnettes, des ombres, des pop-up et des images animées. Librement inspirée d’une légende japonaise, elle tisse l’étrangeté poétique d’une fable avec chansons. Elle raconte la générosité d’une jeune femme et dépeint, avec humour et tendresse, la curiosité des hommes et leur terrible soif de l’argent.

Un très beau spectacle qui dévoile toute la poésie du pays de la neige. Télérama

Autour du spectacle:

Ateliers (dates prochainement communiquées)

___
Vendredi 9 février à 14h (représentation scolaire ) et à 20h
L’Embarcadère
Tarif jeune public : 6€ / 4 € / 3 € / 2,50 €
Jeune public, dès 8 ans
Réservations auprès de la Direction des Affaires culturelles : 01.48.34.35.37 / billetterie@mairie-aubervilliers.fr