Une exposition autour de l’atelier mené par l’artiste visuelle Elise Bérimont avec les élèves du collège Jean Moulin à Aubervilliers et la collaboration des professeurs Lucile Ben Salem et Frédéric Brunet.

Élise Leclercq Bérimont est une artiste visuelle. Elle travaille aux confins de l’art vidéo, de l’installation et de protocoles qui redéfinissent les pratiques documentaires. Son travail est guidé par la double perspective des poétiques
et des politiques de l’enquête, le plus souvent à partir d’observations de « terrain ». Initiant une pratique artistique proche de l’ethnographie à travers la réalisation de ses films et installations vidéos, elle recherche une « position partagée » autour d’une écriture de soi dans l’espace. Dans ce cadre d’action sur le réel, la dimension du témoignage et des sources orales côtoie celle des images mentales et des gestes quotidiens, le document et l’archive s’ouvrent à la mise en scène et aux récits fictionnels.
Sa formation pluridisciplinaire (arts visuels, scénographie, anthropologie) l’amène à utiliser différents outils dans la conception comme dans la réalisation. Enregistrements sonores, photographies, dessins, écriture et sculptures
entrent ainsi dans un réseau où se produisent les lignes de fuite nécessaires à un montage de subjectivités.

Du lundi 15 au samedi 20 mai
Dans l’espace partagé situé à l’entrée du collège Jean-Moulin
au 76, rue Henri Barbusse – Aubervilliers
Ouverture au public (sur présentation d’une pièce d’identité) du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h30,
le samedi de 14h à 18h.
En présence de l’artiste Elise Bérimont et le mercredi 17 mai de 13h à 17h30 et le samedi 20 mai de 14h à 18h.
Entrée libre