De l’Embarcadère à La Commune, un week-end dédié à la danse contemporaine à Aubervilliers !

Lieu de repérage et d’accompagnement pour les artistes, le rendez-vous annuel des Rencontres chorégraphiques propose une danse d’aujourd’hui qui témoigne des représentations du monde et explore les échos de l’ici et de l’ailleurs, traversée par l’altérité, l’intime et l’émotion dans des écritures singulières. Le public pourra se rendre d’une salle à l’autre, de La Commune-CDN d’Aubervilliers à l’Embarcadère, pour découvrir de multiples propositions artistiques aux esthétiques plurielles.

___

SIMON TANGUY, ROGER SALA REYNER, FANNI FUTTERKNECHT — France, Espagne, Autriche

I wisl I Could Speak In Technicolor , 2 danseurs – 50’ CRÉATION
Dans les années 50, des militaires américains donnèrent du LSD à des civils pour observer ce que cela faisait. Simon Tanguy invite à un Alice au pays des merveilles psychédélique : un univers onirique à la fois animiste et futuriste, une plongée dans l’absurde dans lequel les corps sont des entités malléables qui tentent de s’adapter à leur milieu. Un éloge poétique de la métamorphose et de l’accident.

Samedi 10 juin à 17h30 et dimanche 11 juin à 16h 
La Commune d’Aubervilliers (grande salle)

PERE FAURA — Catalogne-Espagne
Sweet Tyranny – 8 danseurs – 60’ CRÉATION
Le chorégraphe et danseur catalan Pere Faura aime citer cette phrase d’Oscar Wilde : « la seule obligation que l’on a avec l’Histoire, c’est de la réécrire. » C’est ce à quoi il s’emploie avec brio, puisant aussi bien dans les « classiques » de la danse contemporaine que dans les formes populaires.
Analogie chorégraphique entre la danse considérée comme une évasion et la danse considérée comme une profession, Pere Faura s’empare des comédies musicales produites pendant l’époque disco, soumettant les clichés du cinéma hollywoodien à la copie et à la transformation…

Samedi 10 juin à 19h et dimanche 11 juin à 17h30 
L’Embarcadère 

ANN VAN DEN BROEK — Pays-Bas/Belgique
Accusations – 8 interprètes – 80’ CRÉATION
Avec Auto-accusation de Peter Handke comme principale source d’inspiration, la pièce est une véritable
course de relais de mouvements, d’images, de films, de textes et de sons.
Une soumission une lamentation, une résignation, Accusations est un « théâtre total » aussi bien pour

Samedi 10 juin à 21h30 & dimanche 11 juin à 19h30
La Commune Aubervilliers (petite salle)

Tout le programme sur www.rencontreschoregraphiques.com
Réservations auprès du festival : 01 55 82 08 01 / reservations@rencontreschoregraphiques.com
Les 10 et 11 juin 2016 à l’Embarcadère et à La Commune-CDN d’Aubervilliers